[ X ] une énième fois – présentation -

17062007

 

Cher Journal,

 

Cela fait maintenant plus d’un an qu’elle a découvert le monde des blogs. Elle avait longtemps hésité avant d’éditer son tout premier article de peur de faire quelque chose d’illégal. Et puis elle s’est lancée. Elle est à présent très perfectionnée sur ce sujet. Elle est passée sur une bonne dizaine de plateformes afin de voir laquelle elle préférait. Elle a crée environ une trentaine de blog racontant sa vie ici et là sans pudeur parfois devant des milliers de personnes inconnues. Elle a toujours voulu avoir un blog plus original que tout ceux de ses amis avec des jolis textes bien écrits, plutôt qu’une simple photo et un « j’te kiff » à coté. Elle a toujours voulu avoir le plus de commentaires sans jamais avoir réussi à dépasser le stade de trente visiteurs par jour. Et puis depuis le monde de la blogosphère s’est ouvert à elle, elle passait beaucoup plus de temps sur le net jusqu’à parfois en devenir dépendante. Mais elle a aussi appris beaucoup de choses dans tout les domaines grâce à cette navigation abusée. Elle a souvent créer des blogs simplement pour moi sans que son entourage ne connaisse l’adresse pour pouvoir exprimer ses plus profondes pensées. Mais cette façon de procéder c’est écroulé il y a quelques mois de cela. Elle a ouvert les yeux pour voir que n’importe qui pouvait tomber sur cette endroit secret qu’elle s’était confectionnée. Elle racontera cette histoire plus tard car très longue elle est. Alors tout changer et rester là pendant un certain temps et voir ce que ça donne est une idée. Ici, elle sera anonyme et racontera sa vie en tapant sur les touches comme si elle écrivait avec une plume d’oie et de l’encre. Parce que parfois une jeune adolescente comme elle a besoin de poser quelque part des mots autant pour se rassurer que pour se souvenir. Parce qu’elle sait qu’elle n’a pas forcément de talent pour l’écriture, qu’elle écrira peut-être des choses niaises de gamine comme des choses très adultes. Ici c’est chez elle. Elle ne sait pas comment ça va se dérouler ni pour combien de temps. Elle écrira au fil des jours et de l’inspiration. Et puis, comme chaque article de présentation, on a l’habitude d’être poli et de toujours dire bienvenue. Ah oui, il faut qu’elle vous dise que elle c’est moi [...]

 

3450223.jpg

 




[ ‡ ] lien entre frères et soeurs

18062007

 

Cher Journal,

 

Hier mon frère dormait dans ma chambre sur un matelas installé à coté de mon lit et c’était beau. Mais comme à chaque fois que nous dormons dans la même pièce, nous nous taquinons gentiment en passant par les moqueries, les batailles de polochon, aux claques amicales. En nous mettant dans une chambre commune, il faut savoir que nous nous endormirons pas de si tôt, parce qu’après le racontage de vie sentimentale et amicale avec tout les conseils qui suit, nous avons l’habitude de se faire peur. C’est à dire que la main passe sous la couette de l’autre, le visage au dessus de sa tête et dans le noir on pousse un grand cri ou alors on imite une pieuvre s’étant faufilé dans son lit ou encore une guêpe égarée dans la chambre. C’est parfois marrant et parfois très agaçant. Et puis quand le temps de s’endormir est enfin arrivé, les paupières deviennent lourdes et on tombe dans le monde des rêves immédiatement. Mon frère, âgé de quatorze ans, parce qu’il faut le dire tout de même, voulait absolument que je lui tienne la main durant son sommeil, comme les bébés qui ont besoin de leurs doudous pour s’endormir. Hier, on entendait le bruit de la pluie passer à travers l’entreballure des volets et puis cette bonne odeur de pluie sur le goudron chaud remonté. Et ce bruit qui sonnait comme une mélodie harmonieuse était agréable et … soporifique [...]

 

3450223.jpg




[ φ ] que d’évènements pour ce dimanche

17062007

 

Cher Journal,

 

200533827001.jpgEt oui, aujourd’hui je fêtais non seulement la fête des pères mais aussi le premier anniversaire de mariage de mes parents. En effet cela fait un an qu’il ont officialisé leur amour devant le maire après vingt années de vie commune et la naissance de deux enfants dont moi. Pour l’occasion, un ami proche de mes parents est venus à l’improviste chez nous pour créer l’effet de surprise. Et en effet, quelle surprise, la dernière personne à qui on pensait quand la sonnerie de la porte retentit. Mais nous n’avons pas pu organiser quoi que ce soit puisqu’aujourd’hui il fallait voter pour le deuxième tour des législatives et que nous sûmes au dernier moment que le député de notre circonscription était élu au premier tour. Et puis, il y avait la fête des papas. Et honte à moi, j’avais complètement oublié. C’est seulement au repas que ma mère essaya de me faire comprendre quel jour nous sommes avec des « Il y a pas quelque chose de spécial aujourd’hui ? » Et moi qui comme une con répondais « mais non je vois vraiment pas maman ». Oh lala honte sur ma tête. Oublier un jour comme celui-ci. Mais de toute façon ce jour n’est pas si important que ça puisque c’est chaque jour qu’il faut fêter notre papa. Je me ratrapperai quand même l’année prochaine. Bonne fête à tous les papas !

 

Parce que c’est si beau l’amour que porte un enfant à ses parents [...]
Parce que c’est si beau quand un parent renvoie cet amour [...]

 

3450223.jpg




[ Ω ] promenade sous des trombes d’eau

17062007

 

Cher Journal,

 

Parce que ça avait pourtant mal commencé.

 

pluie.jpg

 

Mes parents avaient eu comme à leur mauvaise habitude l’idée d’aller « prendre l’air » et de se promener au parc. j’aurai pu avoir l’envie d’y aller mais ce n’était pas le moment de me déranger. Alors comme à ma mauvaise habitude je fis la gueule durant tout le trajet. Il pleuvait. Quelle mauvaise idée d’aller au milieu de la forêt marcher sur ce chemin boueux. J’avais pris mon parapluie bleu ciel. Mon frère était en T-shirt. Mais la promenade s’avéra finalement très attrayante et alléchante. Nous étions arrivés en plein milieu de la saison des fraises de bois et étant donné que la commune avait ratiboisé tout les arbres, les fraises pouvaient se développer en toute harmonie grâce à la lumière du soleil. Le sourire est donc revenu en voyant ces étendues de fraisiers avec un regard rempli de gourmandise. On est tous retombés dans une certaine enfance, courant sous la pluie, s’arrêtant tout les deux mètres, s’accroupissant par terre à s’en mouiller les fesses pour piquer une fraise et l’enfourner dans la bouche, se léchant les babines en apercevant un gros fruit rouge, sautant dans les flaques d’eau. Puis on revient à la voiture, se caressant le ventre bien plein. Les cheveux dégoulinant, les chaussures qui font un drôle de bruit du genre « shplouf shplouf », des gouttelettes ruisselant sur nos joues et … des éclats de rires [...]

 

3450223.jpg







... Little heart in a bubbl... |
journaleintime |
hommage au guy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mi-Ange Mi-Démon
| nympheaumans
| the new world of mimi-km